Faculté de Sciences Ecclésiales

Responsabilité de l'étudiant

Le système de crédits appliqué à la faculté implique une présence obligatoire. L'assiduité est requise pour les cours, les travaux pratiques et les ateliers pratiques. Toute absence, même justifiée, ne libère pas l'étudiant de ses responsabilités par rapport aux travaux exigés durant le cours.
La discipline n'est pas à discuter vu l'ambiance générale et la familiarité qui entourent nos étudiants et qui facilitent les liens entre eux.
La scolarité, comme pour l'ensemble de l'université, doit être versée semestriellement avant l'examen final. (N.B. Le prix des crédits est bien encourageant).
 

Responsabilité de l'enseignant

Il est souhaitable pour le bon fonctionnement des cours, leur cohérence et l'amélioration des programmes et des étudiants que chaque enseignant puisse faire une évaluation personnelle concernant la problématique, le contenu enseigné, les réactions des étudiants à sa matière et la méthode suivie.
 

Mot des enseignants

"J'encourage les pasteurs à promouvoir une formation de qualité pour tous les fidèles" (Jean-Paul II, Exhortation apostolique, p. 171).

Les chrétiens au Liban n'ont pas encore suffisamment compris leur mission. Ils ont manqué de courage et d'esprit de foi. Des préoccupations intéressées leur ont voilé le danger très réel que court la foi des jeunes. Ils ont craint d'être isolés, et plus ils redoutaient de l'être, plus ils exposaient ces jeunes à ce triste sort. Ils ont cherché des avantages immédiats et de plus grandes facilités de succès.

Dans ce contexte, l'Université La Sagesse est un centre de recherches et de préservation pour les jeunes. Sa faculté de Sciences Ecclésiales tend à former une élite intellectuelle dans le clergé. Elle se doit d'être un foyer chrétien de haute science et de favoriser la formation de savants chrétiens qu'elle rapproche. Elle a une mission doctrinale qui doit tendre à faire d'elle une régulatrice de la vie intellectuelle des chrétiens et une apologiste de la vérité.

Ceci est assuré non seulement par les cours et les savantes publications de ses professeurs, mais aussi par des conférences sociales et des colloques spéciaux sur tel ou tel problème qui vient à se poser devant l'opinion.

Notre université porte le nom de la Sagesse, cette sagesse qui est un attribut de Dieu et qui conduit les événements de l'histoire; "ouvrière de toutes choses", elle est "un reflet de la lumière éternelle".

Reconnaissons, avec le bibliste, que "Dieu n'aime que celui qui vit avec la Sagesse" et qu'Il a magnifié son peuple et en tout temps et en tout lieu Il l'a assisté.