Faculté de Droit
Mot du Doyen

A la fin de chaque année, à la saison des moissons, l’agriculteur regarde avec  soulagement  le résultat de son travail. Sa satisfaction serait d’autant plus grande que lorsque les circonstances vécues durant se révèlent difficiles, parsemées de violences et déchirées par d’inextricables conflits politiques.

A la Sagesse, tous ces empêchements n’ont pas entamé la volonté de persévérer jusqu’à la récolte.

Et, tout au long de cette phase d’acquisition du savoir, nous avons œuvré à former nos étudiants pour devenir des citoyens responsables et des bâtisseurs d’un avenir différent de notre présent. Nous avons voulu notre faculté de droit un lieu de rencontre d’idées et d’hommes où s’accomplit l’apprentissage de la vie en société :

-         Apprendre à vivre ensemble et à dépasser les conflits.

-         Vivre avec l’autre et non à côté de l’autre.

C’est ainsi que nous avons cherché  à développer, parmi nos étudiants, une culture qui privilégie la cohésion au sectarisme, la communauté ouverte à l’individualisme fermé, l’excellence intellectuelle à la solution de facilité et la rigueur morale au relâchement des valeurs essentielles.

Tous ces liens, intellectuels et amicaux, tissés durant les années d’étude, ont sûrement créé une sorte d’osmose entre les différents diplômés, indépendamment de leurs appartenances religieuses et sociales.

Nous sommes certains que ces liens vont perdurer au sein de « l’amicale des anciens » pour former une vraie solidarité capable de résister à toute épreuve, dans un monde, de plus en plus, hostile.

Félicitations à tous nos jeunes diplômés, sur qui repose le devoir de rendre meilleur l’avenir de notre pays.

 

 

Le Doyen

Dr Maroun Boustani