Faculté de Sciences Politiques

Lorsque La Sagesse a décidé d’instituer la Faculté des Sciences Politiques et Relations Internationales, elle s’est fixée deux buts: le premier éducatif culturel et le second pratique national. Sur le plan culturel éducatif, l’administration a voulu que l’étudiant se dote d’informations couvrant les domaines de la politique, du droit et de l’économie, vu la réelle interdépendance de ses sujets, d’une part dans la géopolitique et d’autre part dans le réel comportemental des Etats et Nations. Sans oublier les théories et les principes qui régissent ce comportement et créent le fait intellectuel, en interaction avec le fait historique.

Au niveau politique, l’étudiant suit une formation générale qui le place dans le contexte politique historique, le reliant ainsi au passé tout en le préparant à l’avenir. Au niveau légal, l’étudiant entre en contact avec les domaines des Constitutions et des relations internationales, du point de vue historique, théorique et légal. Quant au niveau économique, l’étudiant sort de la Faculté en ayant acquis une connaissance profonde en micro et macroéconomie. Tout est assuré afin que le bagage culturel nécessaire permette à l’étudiant d’être à la hauteur de s’introduire sur le marché du travail.

Sur le plan pratique, l'administration a étudié les besoins de la communauté libanaise et internationale. Elle a oeuvré, à travers le bagage culturel et cognitif offert aux étudiants, à les habiliter au service publique dans le domaine politique, la diplomatie et le travail au sein des organismes des Nations Unies, des ambassades, des organisations non gouvernementales et autres.

La Faculté a oeuvré également à sensibiliser davantage les étudiants politiquement, par la tenue de différentes conférences locales et internationales, à travers les accords entre l'Université La Sagesse et les universités européennes, notamment en France et en Belgique. Les étudiants seront dès lors à jour sur ce qui se passe au sein des facultés de Sciences Politiques en Europe, et auront la possibilité de s'inscrire à ces facultés, notamment Paris XI, pour les études supérieures de spécialisation.